L’ARC et la fête du Canada de 2017

Article de nouvelles / Le 14 juillet 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Affaires publiques de l’ARC

La 150e fête du Canada, célébrée le 1er juillet 2017, a marqué le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Elle promettait d’être un événement inoubliable pour l’Aviation royale canadienne, et c’est exactement ce qui s’est passé, malgré un jour de retard. La pluie, le vent et une très basse couverture nuageuse étant des éléments typiques de la météo au Canada, presque tout le spectacle et tous les défilés aériens qui devaient avoir lieu au-dessus de la colline du Parlement, à Ottawa, en Ontario, ont dû être reportés au 2 juillet.

Un aéronef de l’ARC s’est cependant manifesté le 1er juillet : en effet, le CF-18 Hornet de démonstration a survolé une seule fois la colline du Parlement, la ville d’Ottawa, la rivière des Outaouais et la ville de Gatineau, au Québec.

Les principales couleurs peintes sur le Hornet de démonstration sont le rouge et le blanc, soit les couleurs traditionnelles de notre pays. Le logo de « Canada 150 » fait voir des diamants dessinant la forme de l’emblématique feuille d’érable. Les quatre diamants à la base représentent les quatre premières provinces ayant fondé la Confédération en 1867, soit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. D’autres diamants se rattachent à la base et créent neuf autres pointes pour symboliser l’ensemble des 13 provinces et territoires du Canada d’aujourd’hui. Sur l’aile gauche de l’avion figurent les années 1867 et 2017 délimitant la période écoulée entre la fondation et le 150e anniversaire de la Confédération, tandis que l’aile droite affiche les mots « Canada 150 ».

Cette année, le pilote du Hornet de démonstration est le capitaine Matthew Kutryk, pilote de CF-18 et instructeur de guerre électronique (avions de chasse). Le capitaine Kutryk a acquis une vaste expérience en travaillant pour le NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord) et il a enregistré plus de 1 300 heures aux commandes d’avions à réaction militaires au cours de sa carrière. La journée a été encore plus mémorable pour la famille Kutryk, car, pendant la cérémonie de la fête du Canada, sur la colline du Parlement, le frère du capitaine Kutryk, soit le lieutenant-colonel Joshua Kutryk, lui aussi pilote de chasse dans l’ARC, est devenu l’un des deux nouveaux astronautes du Canada.

Malgré le mauvais temps, les Snowbirds des Forces canadiennes ont eux aussi survolé plusieurs fois la colline du Parlement, la rivière des Outaouais et la ville de Gatineau, le 1er juillet. Les Canadiens de toutes les parties du pays chérissent les avions CT-114 Tutor et leurs pilotes et, cette année, un de ces appareils arbore un nouveau costume dessiné aux couleurs symboliques du Canada, soit le rouge, le blanc et le bleu. Le Tutor « Canada 150 » porte le logo officiel de « Canada 150 » sur le nez et la voilure et le nom de la célébration, « Canada 150 », sur son empennage. Le dessous du fuselage et des ailes est blanc et montre la silhouette rouge de 150 feuilles d’érable.

À l’aube du 2 juillet 2017, le ciel bleu était parsemé de nuages et, à la grande joie de tous ceux et de toutes celles qui s’étaient rendus sur la colline du Parlement pour le deuxième jour de la fête du Canada, et à celle de la population d’Ottawa, de Gatineau et des collectivités environnantes, les pilotes et leurs avions ont décollé en grande.

Dans le ciel, la fête a commencé par un défilé aérien auquel ont participé au moins un aéronef d’à peu près chaque type d’appareil composant le parc de l’ARC, y compris un avion-école CT-155 Hawk, un avion de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora et un hélicoptère de transport moyen à lourd CH-147F Chinook.

Un avion de transport CC-130 Hercules, qui fait toujours la joie de la foule avec son rugissement impressionnant, devait être présent, mais il a été rappelé à court préavis pour remplir ailleurs une véritable mission. De même, le CC-177 Globemaster III et le CC-144 Challenger ont dû aller accomplir d’autres fonctions ailleurs.

Des aéronefs d’époque ont aussi pris part au défilé aérien. Trois reproductions d’avions Nieuport 11, semblables à ceux qu’utilisaient les pilotes du Royal Flying Corps pendant la Première Guerre mondiale, étaient au rendez-vous; les avions et deux pilotes ont été fournis par la Vimy Flight Association, tandis que le capitaine Brent Handy, du 431e Escadron de l’ARC, basé à la 15e Escadre Moose Jaw, en Saskatchewan, était aux commandes du troisième appareil. En avril 2017, l’ARC a assuré le transport en France des avions d’époque et du personnel à bord d’un CC-177 Globemaster III. Les appareils et le personnel ont alors participé aux défilés aériens du 9 avril, sur les lieux du Monument commémoratif du Canada à Vimy, pour rappeler la victoire remportée 100 ans plus tôt à l’issue de la bataille de la crête de Vimy.

Le public a aussi pu admirer quatre avions des types utilisés par l’ARC pendant la Seconde Guerre mondiale : un Corsair, un North American P-51 Mustang, un Hawker Hurricane et un Supermarine Spitfire. Ces avions d’époque et leurs pilotes provenaient des Ailes d’époque du Canada.

Visitez notre photothèque (voir l’hyperlien dans la partie droite de la page) pour y voir des photos prises au cours des activités aériennes des 1er et 2 juillet.

Date de modification :