La grosse caisse du corps de cornemuses de la 14e Escadre fait peau neuve

Article de nouvelles / Le 13 septembre 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

À l’occasion du 75e anniversaire de la 14e Escadre,
la musique militaire affiche sa fierté par le truchement de l’art

Par Sara Keddy

Le son de la grosse caisse attire sans doute l’attention, mais ce dont il est question cette année, c’est son apparence.

Tout au long de 2017, le corps de cornemuses de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, célèbre les 75 années du programme de musique de Greenwood, ainsi que l’établissement de Greenwood en tant qu’aérodrome d’entraînement de la Royal Air Force, en 1942. Pourquoi ne pas en profiter pour épater la galerie?

Le sergent Andrew Bruce, cornemuseur-major, a commencé tôt en 2017, rassemblant des croquis créés par Bruce Gormley, dessinateur de la base, à l’occasion de l’anniversaire, modifiant ces fichiers avec Brian Graves, concepteur graphique du journal The Aurora (journal de la base Greenwood), et ajoutant un canevas photographique du sergent Pete Nicholson, photojournaliste de l’escadre.

« C’est un concept plutôt unique, dit le sergent Bruce, en parlant du dessin qui figure sur la peau du tambour. Nous sommes fiers de le montrer pendant toute l’année ». Le concept comprend un graphique créé à partir d’une photographie du revêtement et des rivets de l’aéronef 119*, qui est maintenant exposé dans l’aéroparc du Musée de l’aviation militaire de Greenwood.

Le tambour a fait ses débuts le 8 juillet 2017, lors du défilé tenu à l’occasion d'un barbecue à Kingston, qui se trouve à proximité, et a fait plusieurs apparitions durant la période plutôt chargée des activités de passation de commandement à la 14e Escadre, la semaine suivante. Puisque d’autres cérémonies et activités communautaires sont prévues, le tambour ne manquera certainement pas de se faire remarquer.

« Le tambour se trouve au centre de la musique; c’est lui qui mène le défilé, dit le sergent Bruce, et c’est l’identificateur le plus visible d’une musique. Les gens voient l’emblème du tambour et pensent ‘Oh, c’est Greenwood’. Nos musiciens sont heureux et, jusqu’à présent, les gens ont réagi très favorablement à la vue du tambour. »

Le sergent affirme que les musiciens des deux contingents, soit le corps de cornemuses et l’orchestre d’harmonie, se montrent très enthousiastes cette saison : leur anniversaire constitue un jalon, leurs prestations reçoivent toujours un bon accueil, et ils arborent des uniformes flambant neufs pour la première fois en trente ans. Pour un groupe qui comprend des militaires et des bénévoles de la collectivité, il était devenu de plus en plus difficile de faire en sorte que tout le monde ait fière allure. « Chacun a toujours voulu avoir le sentiment de faire partie intégrante des musiques, dit le sergent Bruce, et, maintenant, les uniformes montrent vraiment le dévouement de l’escadre à celles-ci. »

À la fin de 2017, l’œuvre d’art du tambour d'anniversaire sera divisée. Une peau sera ajoutée à l’exposition du musée de la branche des Services de musique de la 14e Escadre, une autre sera affichée dans la salle de musique, et une troisième sera présentée au colonel Pat Thauberger, commandant de l’escadre pendant l’année d'anniversaire.

*L’aéronef 119 est l’un des trois avions CP-140(A) Arcturus achetés par les Forces armées canadiennes et livrés à la base des Forces canadiennes Greenwood entre décembre 1992 et avril 1993. Les Arcturus ont renforcé la flotte d’aéronefs CP-140 Aurora utilisés dans l’Arctique et les Maritimes pour effectuer la surveillance de surface, les missions de recherche et de sauvetage, les opérations antidrogue et l’entraînement des pilotes. L’aéronef 119 a été retiré et transféré au 404e Escadron pour servir de simulateur d’entretien pour les systèmes structurels et d’avionique. En juillet 2016, on a déménagé l’aéronef 119 au Musée de l’aviation militaire de Greenwood.

Date de modification :