Les nouveaux astronautes canadiens terminent leur formation de base

Article de nouvelles / Le 10 janvier 2020

Agence spatiale canadienne

Mme Jenni Sidey-Gibbons et le lieutenant-colonel Joshua Kutryk, astronautes de l’Agence spatiale canadienne (ASC), ont célébré le 10 janvier 2020 la fin de leur formation de base en compagnie de leurs camarades de classe de la NASA au centre spatial Johnson à Houston, au Texas.

Il s’agissait de la première classe supervisée par un astronaute canadien, en l’occurrence le colonel Jeremy Hansen.  

Mme Sidey-Gibbons et le lieutenant-colonel Kutryk deviennent officiellement astronautes au moment où des pays du monde entier se préparent à envoyer des humains plus loin que la Station spatiale internationale. Il y a un an, le Canada annonçait qu’il se joignait à la NASA dans le projet de station spatiale lunaire Gateway, qui fait partie du programme Artemis et vise à envoyer le prochain homme et la toute première femme sur la Lune.

À titre de membres de notre nouvelle génération d’explorateurs de l’espace, nos deux plus récents astronautes sont prêts à représenter le Canada lors de missions à la Station spatiale internationale, vers la Lune, ou même un jour, vers Mars. Non seulement ils repousseront les limites de la science et de la technologie, mais ils feront aussi progresser le savoir sur l’Univers.

Les astronautes canadiens sont une source d’inspiration et de fierté pour les Canadiens, quel que soit leur âge. Ils inspirent la prochaine génération d’astronautes, d’ingénieurs et de scientifiques et profitent de toutes les occasions pour encourager les jeunes à poursuivre une carrière dans un domaine scientifique. Cette année, ils invitent les jeunes Canadiens à relever le défi de la campagne Astronautes juniors, pour qu’ils sachent en quoi consiste la formation et l’entraînement des astronautes et voient le rôle qu’ils peuvent jouer dans de futures missions, vers la Lune ou plus loin encore.

« Les astronautes canadiens sont nos explorateurs des temps modernes. Non seulement ils aident à mettre au point de nouvelles technologies spatiales, à approfondir nos connaissances scientifiques et à faire rayonner le Canada dans l’espace, mais ils incitent aussi tous les Canadiens et les Canadiennes à viser les étoiles et à rêver à tout ce qu'ils peuvent accomplir, dit Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. Jenni et Joshua représentent ce que le Canada a de mieux à offrir, tant auprès de nos partenaires du monde entier qu’auprès de nos jeunes avides de curiosité. Je les félicite chaleureusement d’avoir réussi cette formation rigoureuse. »

En juillet 2017, l’ASC a sélectionné Mme Jenni Sidey-Gibbons et le lieutenant-colonel Joshua Kutryk afin qu’ils deviennent les nouveaux astronautes canadiens. Ils sont les 13e et 14e astronautes de l’ASC. Les candidats astronautes ont terminé leur formation sur les éléments suivants : les sorties extravéhiculaires, la robotique, les systèmes de la Station spatiale internationale, le pilotage du T-38 et le russe.

La nouvelle stratégie spatiale canadienne garantit des occasions de vol en orbite basse terrestre pour nos astronautes et prépare le terrain pour qu’un Canadien se rende sur la Lune pour la première fois.

La campagne Astronautes juniors de l’ASC vise à susciter l’intérêt des jeunes Canadiens pour l’espace et la science. Tous les jeunes Canadiens de la 6e année à la 3e année du secondaire en 2019-2020 sont invités à y participer.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les techniciens en météorologie observent, transmettent et prévoient les conditions météorologiques pour les opérations se déroulant sur les navires de guerre dans la Marine royale canadienne, dans les installations de l’Armée canadienne et dans les escadrons et les escadres de l’Aviation royale canadienne.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Observer et enregistrer les conditions météorologiques en surface, en mer et en altitude
         - Traiter, analyser et interpréter les informations à caractère météorologique
         - Faire fonctionner et assurer le maintien d’équipements et d’instruments météorologiques spécialisés
         - Informer le personnel de l’escadre, du navire ou de l’unité terrestre au sujet des conditions météorologiques actuelles et prévues
         - Prévoir les conditions météorologiques

http://forces.ca/fr/carriere/technicien-meteorologie/

Date de modification :