« Nous rendons grâce, comme nous le faisons depuis 1943. »

Article de nouvelles / Le 20 septembre 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Le lieutenant-général Al Meinzinger

La cérémonie commémorative nationale de la bataille d’Angleterre a eu lieu le 15 septembre 2019, à Ottawa. À cette occasion, le commandant de l’Aviation royale canadienne a agi à titre d’officier de la revue et de conférencier principal. Voici son allocution.

Bonjour et bienvenue à tous.

Merci de vous joindre à nous en cette journée spéciale, et merci encore au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada de nous accueillir de nouveau à cet endroit merveilleux à l’occasion du défilé de la bataille d’Angleterre.

J’aimerais prendre un moment pour saluer deux anciens combattants qui se révélés tout à fait essentiels au succès de cette cérémonie pendant de nombreuses années. Je remercie sincèrement MM. Desmond Peters et Matthew Carson. Merci encore de tout votre soutien, Messieurs.

J’aimerais aussi remercier sincèrement le capitaine de vaisseau Krzysztof Książek de souligner l’amitié durable entre nos forces aériennes et nos pays, amitié qu’ont incarnée le Canadien John Kent et les aviateurs polonais du 303e Escadron.

Plus de 100 pilotes de chasse canadiens ont participé à la bataille d’Angleterre, dont 23 ont consenti le sacrifice suprême.

Ils faisaient partie d’escadrons de la RAF comme le 242e Escadron « canadien », ainsi que le 1er Escadron de chasse de l’ARC.

Parallèlement, les Canadiens servaient aussi dans le Bomber Command et le Coastal Command, protégeant la Grande-Bretagne et combattant l’ennemi chez lui.

Aujourd’hui, bien entendu, nous nous rappelons aussi les personnels de piste et de soutien, qui étaient tous deux composés d’aviateurs et d’aviatrices.

Ils ont travaillé sans relâche dans des conditions horriblement dangereuses afin de veiller au fonctionnement des stations radars, de permettre aux avions de voler et aux pistes de demeurer ouvertes, de suivre et de diriger les pilotes, et tant encore.

Nous ne savons pas avec certitude combien de Canadiens ont servi au sol, mais leur contribution s’est révélée immense et essentielle à la victoire à venir.

Cette année, en juin, un de nos héros de la bataille d’Angleterre et de la Seconde Guerre mondiale, le commandant d’aviation John Stewart Hart, dernier pilote en vie ayant participé à la bataille d’Angleterre, s’est libéré des emprises de la Terre.

Il avait l’âge incroyable et vénérable de 102 ans.

John s’est joint à la Royal Air Force en janvier 1939, emboîtant le pas de son meilleur ami, Alec Trueman, quelques mois après lui.

Tristement, son bon ami Alec a perdu la vie pendant la bataille lorsque son avion a été abattu.

Le commandant d’aviation Hart a survécu à la guerre, commandant deux escadrons de la RAF pendant ses dernières trois années de service et recevant ultérieurement la Croix du service distingué dans l'Aviation en raison de son service exemplaire.

L’ARC n’a jamais oublié son service. D’ailleurs, lorsqu’il a eu 100 ans, des Hornet du 409e Escadron d’appui tactique ont effectué un vol pour souligner son anniversaire jalon.

Mais le commandant d’aviation Hart parlait toujours avec grande humilité du rôle qu’il a joué pendant la bataille d’Angleterre et la guerre. Voici ce qu’il a dit, il y a quelques années :

 « La RAF m’a accueilli en 1939, je me suis retrouvé à piloter des Spitfire pendant la bataille d’Angleterre et j’ai survécu. C’est tout. »

« Je voudrais dédier cette reconnaissance à ceux qui ont combattu et qui ont perdu la vie, ainsi qu’à ceux qui ont survécu. Ne les oublions pas », a-t-il dit.

Alors, pourquoi EST-IL important de ne jamais oublier des gens comme John Hart et Alec Trueman?

La première cérémonie de la bataille d’Angleterre a eu lieu en 1943, lorsque le roi George V a fait du 26 septembre le dimanche consacré à la bataille d’Angleterre afin de commémorer le travail du personnel de la Royal Air Force et des civils qui avaient participé à la défense du pays.

Le roi George a aussi ordonné que cette cérémonie serve à rendre grâce.

En 1947, l’ARC a aussi publié un ordre afin d’officialiser la cérémonie et le jour où elle aurait lieu, soit le troisième dimanche de septembre.

Mais, ces événements se sont produits il y a longtemps et, pour nous, au Canada, la bataille s’est déroulée très loin.

Pourquoi continuons-nous donc à nous réunir ici, 79 ans plus tard, afin d’honorer les membres d’équipages et le personnel de piste des forces aériennes qui ont changé le cours de la bataille d’Angleterre?

Comment est-ce que ça change notre vie aujourd’hui?

À mon avis, il ne fait aucun doute que notre vie serait très différente aujourd’hui s’ils n’avaient pas répondu à l’appel et combattu les forces oppressives.

Mais, nous sommes aussi conscients que les héros de la bataille d’Angleterre, et tous ceux qui ont servi et continuent à servir, comme vous, qui défilez aujourd’hui, depuis les débuts de l’aviation militaire, nous inspirent à être de meilleurs militaires de l’Aviation royale canadienne, de meilleurs Canadiens et de meilleurs êtres humains.

Je suis aussi convaincu que l’accomplissement efficace du mandat de la Force aérienne aujourd’hui suppose une compréhension approfondie de notre histoire et de notre patrimoine, ainsi que des grands hommes et des grandes femmes qui nous ont précédés.

Cette histoire et ce patrimoine inspirants forment le ciment culturel qui nous lie tous ensemble, qui permet de façonner notre esprit de corps et qui nous guide pendant que nous bâtissons le patrimoine que nous léguerons à notre tour.

De plus, comprendre, étudier et préserver notre histoire et notre patrimoine revêt une importance stratégique. Les leçons que nous avons apprises, les exemples, nous permettent d’améliorer la Force aérienne et d’accroître son efficacité.

Comme l’a dit un homme sage : « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le répéter. »

L’ARC actuelle ne laissera pas une telle chose se produire. Nous sommes ici aujourd’hui pour témoigner de notre VOLONTÉ de nous souvenir, d’apprendre et de continuer à porter le flambeau pour les générations à venir. 

Nous continuons à honorer les sacrifices de ce petit nombre de personnes à qui tant de gens sont redevables de tellement de choses, comme l’a dit Winston Churchill.

En raison des sacrifices que ces personnes ont consentis pour protéger notre liberté, ils méritent notre gratitude la plus sincère et notre respect.

Et nous rendons grâce, comme nous le faisons depuis 1943.

Comme nous le ferons d’ailleurs en 2024, lorsque nous célébrerons le centenaire de l’Aviation royale canadienne.

Nous rendons hommage à ceux qui ont servi pendant la bataille d’Angleterre, mais aussi à TOUS nos anciens combattants, dont certains sont parmi nous aujourd’hui, qui ont servi en temps de guerre, de conflit et de paix.

Vous êtes nos véritables héros.

Mesdames et Messieurs, j’en profite pour vous remercier sincèrement d’avoir assisté à la cérémonie et de vous être recueillis pour vous rappeler l’héroïsme et les sacrifices de nos braves prédécesseurs.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers de systèmes de combat aérien planifient, coordonnent et dirigent les missions de l’aéronef et de l’équipage. Ils gèrent les systèmes de navigation tactique de précision, les capteurs de pointe, les systèmes de communication, l’équipement de guerre électronique ainsi que les systèmes de lancement d’armes.

Ils dirigent et coordonnent les activités tactiques des autres unités. Ils dirigent une large gamme de missions, y compris les opérations suivantes :

         - Recherche et sauvetage 
         - Opérations anti-sous-marines
         - Surveillance et repérage maritime de surface
         - Patrouille d’affirmation de la souveraineté et de surveillance des pêches
         - Opérations antidrogues
         - Ravitaillement air-air
         - Secours humanitaire
         - Opérations interalliées avec les forces d’autres nations
         - Entraînement et appui à la guerre électronique
         - Opérations faisant appel aux véhicules aériens sans pilote

http://forces.ca/fr/carriere/officier-systemes-combat/

Date de modification :