Les drapeaux consacrés de l’Aviation royale canadienne

Les anciens drapeaux consacrés de l’ARC

Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que la Royal Air Force (RAF) commence à octroyer des drapeaux consacrés. Pour ce faire, elle suit généralement les principes établis par l’Armée britannique, même si la force aérienne est composée d’escadrons plutôt que de régiments et de bataillons.

Sauf quelques exceptions mineures, l’Aviation royale canadienne (ARC) a adopté la même approche que la RAF.

L’ARC a été la première des forces aériennes royales à se voir conférer, en tant que service, le privilège de porter le drapeau du roi. Le drapeau royal et le drapeau de l’ARC ont été consacrés et présentés au nom du roi Georges VI sur la colline du Parlement, à Ottawa, le 5 juin 1950 (l’anniversaire de naissance du roi), par le vicomte Alexander de Tunis, gouverneur général.

Après l’accession au trône de la reine Élizabeth II, le drapeau du roi est devenu le « drapeau de la reine », même si l’on trouve toujours en son centre la couronne du roi.

À l’époque, l’ARC a choisi de concevoir son drapeau du roi selon la tradition de l’armée : le drapeau de l’Union (connu officieusement sous le nom de « Union Jack ») au centre duquel figure le monogramme royal. Elle respectait ainsi un règlement établi en 1747.

Le drapeau consacré de l’ARC était bleu pâle et portait l’insigne actuel de l’ARC, un aigle aux ailes déployées, au centre et une feuille d’érable dorée dans chaque coin. En raison de la taille de l’ARC dans les années 1950 et de ses responsabilités internationales, trois ensembles (paires) de drapeaux ont été approuvés : deux destinés à une utilisation au Canada et un pour la 1re Division aérienne du Canada en Europe.

Le drapeau de roi 1950

Le drapeau du roi de 1950, renommé « drapeau de la reine » après l’accession au trône de la reine Élizabeth II.

Les drapeaux consacrés de l’Aviation royale canadienne 1950

Le drapeau consacré de l’ARC de 1950, orné de l’insigne de l’ARC de l’époque en broderie.

Les aviateurs et les aviatrices servent, vieillissent et prennent leur retraite; il en va de même pour les drapeaux consacrés d’une formation.

Le 31 juillet 1982, à Winnipeg, au Manitoba, le gouverneur général Edward Schreyer a présenté au Commandement aérien un nouvel ensemble de drapeaux consacrés, dont la conception respectait la nouvelle politique des Forces armées canadiennes. Le drapeau royal se composait d'un unifolié portant l’inscription « Commandement aérien », tandis que le drapeau du commandement portait, en son centre, l’insigne du Commandement aérien illustrant un aigle s’envolant d’une couronne.

Drapeau de la reine de 1982

Le drapeau de la reine de 1982, sur lequel figure l’inscription « Commandement aérien » brodée sur le monogramme royal placé au centre du drapeau unifolié.

Le drapeau consacré du Commandement de 1982

Le drapeau consacré du Commandement de 1982, au centre duquel figure l’insigne du Commandement aérien brodé.

Comme le veut la tradition, et conformément aux politiques en vigueur, les drapeaux consacrés de 1950 ont été « retirés » du service, ou mis en dépôt, mais ils continuent d’être une représentation visible de la longue histoire de service de l’ARC au Canada. Un ensemble de ces drapeaux se trouve au mess des officiers de l’ARC sur la rue Gloucester, à Ottawa, un autre est exposé dans l’atrium du quartier général de la 1re Division aérienne du Canada, à Winnipeg, tandis que le troisième se trouve au Musée national de la Force aérienne du Canada, à Trenton.

Au moment de la présentation des nouveaux drapeaux consacrés en 2017, ceux de 1982 seront officiellement retirés et retirés et exposés dans un lieu qui sera annoncé ultérieurement.